Les livrets Bancaires

De nos jour il est difficile de ce constituer une épargne rentable compte tenu des taux relativement faible des livrets bancaire. Ce n’est pas pour autant qu’ils doivent être négligés, ils sont le pilier de l’épargne de sécurité. Les livrets bancaires font parties des placements les plus sures et par conséquent les moins rentables mais il y en à certains qui sortent du lot. Dans cet article je vais t’aider à y voir plus clair sur chacun d’entre eux ;

Les livrets d’épargne

Livret d’Épargne Populaire (LEP)

Versement minimum à l’ouverture : 30€
Plafond : 10 000€ (Depuis le 1er Aout 2023), hors intérêts capitalisés
Durée : Illimité
Taux : 5% depuis le 1er Février 2024
Fiscalité : Exonéré d’impôt et de prélèvement sociaux
Liquidité : Disponible à tout moment sans frais

Il s’agit du Livret le plus intéressant mais il est accessible uniquement aux personnes ayant des revenus modestes. Le barème diffère selon les départements français ;

France métropolitaine

Le revenu fiscal de référence afférent à l’année précédant doit être inférieur ou égal à 21 393€ pour la première part de quotient familial + 5 714€ pour chaque demi-part supplémentaire.

Martinique, Guadeloupe, Réunion

Le revenu fiscal de référence afférent à l’année précédant doit être inférieur ou égal à 25 313€ pour la première part de quotient familial + 6 047€ pour la première demi-part supplémentaire + 5 714€ pour chaque demi-part supplémentaire.

Guyane

Le revenu fiscal de référence afférent à l’année précédant doit être inférieur ou égal à 26 466€ pour la première part de quotient familial + 7 285€ pour la première demi-part supplémentaire + 5 714€ pour chaque demi-part supplémentaire .

Mayotte

Le revenu fiscal de référence afférent à l’année précédant doit être inférieur ou égal à 39 665€ pour la première part de quotient familial + 10 914€ pour la première demi-part supplémentaire + 8 558€ pour chaque demi-part supplémentaire .

D’après les chiffres officiel, 19 millions de français seraient éligible mais seulement la moitié en possèderait un. C’est dommage de passer à coté de cette rentabilité, alors fais le point sur ta situation fiscal et si tu es éligible ouvre en un rapidement !

Livret A

Versement minimum à l’ouverture : 10€
Plafond : 22 950€, hors intérêts capitalisés
Durée : Illimité
Taux : 3% depuis le 1er Février 2023
Fiscalité : Exonéré d’impôt et de prélèvements sociaux
Liquidité : Disponible à tout moment sans frais

Livret Développement Durable Solidaire (LDDS)

Versement minimum à l’ouverture : 10€
Plafond : 12 000€, hors intérêts capitalisés
Durée : Illimité
Taux : 3% depuis le 1er Février 2023
Fiscalité : Exonéré d’impôt et de prélèvements sociaux
Liquidité : Disponible à tout moment sans frais

Le Compte sur Livret

Versement minimum à l’ouverture : 10€
Plafond : Fixé par la banque (peut-être illimité)
Durée : Illimité
Taux : non réglementé donc fixé par la banque chaque année
Fiscalité : Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) 30%
Liquidité : Disponible à tout moment sans frais

Le Plan Epargne Logement (PEL)

Versement minimum à l’ouverture : 225€
Plafond : 61 200€
Durée : 4 ans minimum (Peut être alimenté pendant 10 ans puis continuer à capitaliser pendant 5 ans)
Taux : 2,25% brut depuis le 1er janvier 2024
Fiscalité : Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) 30% sur les intérêts
Liquidité : Disponible à tout moment sans frais mais tout retrait même partiel entraine la clôture du plan

Attention car contrairement aux autres placements bancaires le détenteur d’un PEL doit y verser au minimum 540€ chaque année. En plus de cette règle, il y a une seconde exigence sur la régularité de l’alimentation ; le détenteur s’engage à effectuer des versements réguliers en choisissant l’une des échéances ci-dessous :

  • mensuelles : 45€ minimum
  • trimestrielles : 135€ minimum
  • semestrielles : 270€ minimum

Le PEL te permet d’obtenir un Prêt Épargne Logement pour acheter ta résidence principale. Les droits à prêt sont valables pendant 1 an après la clôture, dans la limite des 5 ans suivant la date d’échéance du PEL.

Aujourd’hui, au vu de son taux bas et de ces contraintes le PEL n’est plus un placement intéressant il vaut mieux épargner sur un livret A ou un Livret DDS. De mon point de vu, seul les PEL ouverts avant le 1er Aout 2003 ont encore un intérêt, si c’est ton cas, garde le aussi longtemps que possible !

Le Compte Epargne Logement (CEL)

Versement minimum à l’ouverture : 300€
Plafond : 15 300€
Durée : Illimité sauf si le solde passe en dessous des 300€
Taux : 2% brut depuis le 1er Février 2023
Fiscalité : Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) 30% sur les intérêts
Liquidité : Disponible à tout moment sans frais

Le CEL est un complément du PEL et te permet d’obtenir un Prêt Épargne Logement pour financer un logement ou des travaux. De nos jours, le taux d’intérêt est très bas, il n’est donc plus un placement intéressant. ll vaut mieux épargner sur un livret A ou un Livret DDS.

Les Parts Sociales

Il s’agit d’acheter un ou plusieurs titres de capital dont la valeur est fixe et inscrite dans les statuts de chaque banque. C’est un placement intéressant mais qui est disponible que dans les banques mutualistes.

placements bancaires - banques mutualistes
Les banques mutualistes

Versement minimum à l’ouverture : 1 part
Plafond : Différent dans chaque banque
Durée : Illimité
Taux : Il est voté chaque année lors de l’assemblée générale
Fiscalité : Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) 30% sur les intérêts
Liquidité : Différente dans chaque banque

Les intérêts des parts sociales sont versés sur le compte courant donc tu ne bénéficieras pas de l’effet des intérêts composés sauf si tu t’en sers pour racheter de nouvelles parts et ce jusqu’à atteindre le plafond.

Et si ma banque fait faillite ?

Depuis 1999 il existe en France une garantie bancaire qui s’exerce par le biais du Fond de Garantie des Dépôts de Résolution FGDR. Elle permet de protéger les clients en cas de défaillance de leur établissement bancaire. La garantie des dépôts peut indemniser les clients d’une banque jusqu’à 100 000€ par déposant et par établissement dans un délais de 7 jours ouvrables.

À noter que l’épargne placée sur un Livret A, un Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS), et un Livret d’Epargne Populaire (LEP), est garantie en totalité par l’État, et non par le mécanisme de garantie des dépôts. Les sommes placées sur ces livrets d’épargne soit un maximum de 42 650€ ne sont donc pas décomptées du plafond de 100 000 €.

Si ton épargne bancaire est supérieure à 142 650€ il vaut mieux le répartir dans plusieurs banques pour éviter d’en perdre une partie en cas de faillite bancaire.

Partager l'article