Bilan après 1 an d’investissement en crowdlending

Cela fait maintenant 1 an que j’ai touché mon premier revenu passif grâce à l’investissement en crowdlending. Il est temps de faire le point sur l’évolution de mon portefeuille et d’analyser mes gains sur une année pleine ;


Abonnes-toi à la newsletter pour recevoir directement dans ta boite mail du contenu exclusif.


La guerre Ukraine vs Russie

Le début de l’année à été marqué par la guerre en Ukraine qui a été déclarée par la Russe fin Février. Cette guerre à eu des répercussion sur différents types d’investissement et le monde du crowdlending ne fait pas exception. Plusieurs plateformes sont exposées aux marchés Russe et Ukrainien, c’est notamment le cas des deux géants Mintos et PeerBerry.

Une erreur de débutant

En ce qui me concerne ces deux pays faisaient partie de ma stratégie d’investissement automatique sur PeerBerry. Il y avait énormément de prêts proposés sur ces deux pays et les taux d’intérêts faisaient partie des plus haut proposés sur la plateforme.

Depuis début janvier j’avais le pressentiment que je devais supprimer la Russie et l’Ukraine de ma stratégie. Sauf que les rendements des autres prêts proposés étaient beaucoup moins intéressant, alors je repoussais sans cesse le moment jusqu’a ce qu’il soit trop tard. Et voila 8 200€ de prêts bloqués

C’est une erreur de débutant et une leçon que je retiendrais à l’avenir ; toujours écouter son instinct !

La garantie de groupe PeerBerry

Heureusement la plateforme a réagi rapidement avec l’objectif de conserver un taux de défaut nul afin de conserve sa position de leader. Par conséquent, les prêts affectés par la guerre sont classés dans une nouvelle catégorie « autres » quand ils dépassent 30 jours de retard.

En Mars PeerBerry à activé la garantie de groupe pour rembourser les investisseurs grâce à un plan de remboursement. Ce plan est nécessaire pour ne pas mettre en péril la santé financière des sociétés de crédits partenaires compte tenue du montant à rembourser.

Ils ont annoncé leur ambition de vouloir solder l’intégralité des prêts affectés par la guerre d’ici fin 2023. Cela peu paraître long mais c’est un moindre mal, effectivement sans cette garantie une partie des prêts auraient pu être en défaut et engendrer une perte partiel ou total de capital pour les investisseurs.

Au lieu de cela on récupère tout les mois une partie de notre investissement que l’on peut aussitôt remettre au travail. Sans oublier que in-finé on va également percevoir les intérêts générés par les prêts Russes et Ukrainiens et ce incluant 3 mois de retard.

Pour être certain de bien défendre nos intérêts, PeerBerry à invité un panel d’investisseur à rejoindre un conseil de surveillance. Il à pour but de participer aux réunions trimestrielles organisés spécifiquement pour les prêts affectés par la guerre.

Mes nouvelles plateformes

Dans mon bilan 2021 je disais qu’il fallait que je me diversifie pour éviter d’être investi sur une seule plateforme et aujourd’hui c’est chose faite ;

D’abord j’ai recommencé à investir sur Swaper et je m’efforce à faire abstraction du cash-drag. Bien que pour mon grand plaisir ce phénomène à tendance à se modérer ces derniers temps.

Ensuite, au cours de ces derniers mois je me suis inscris sur 2 nouvelles plateformes :

Est une plateforme Lettonne avec une expérience certaine qui permet d’investir à partir de 1€. J’apprécie son programme de fidélité qui donne doit à des bonus sur les taux en fonction de la somme investie.

C’est aussi la seule plateforme que je connaisse qui possède un système de « revenu ». Il permet si besoin d’automatiser des versements depuis la plateforme vers le compte bancaire du propriétaire. C’est un système qui prend tout son sens quand on souhaite vivre du crowdlending.


Est une plateforme Irlandaise relativement jeune. Je me suis laissé séduire par ces crédits purement Européen et ces taux atractifs parmi les plus haut du marché.

J’ai remarqué cependant que les remboursements sont toujours en retard. Néanmoins la plateforme n’a aucun prêt en défaut à ce jour, tous mes prêts sont soldés entre 30 et 60 jours de retard avec les intérêts qui vont avec.

Mon portefeuille

Pour le moment mon portefeuille se compose de quatre plateformes avec une répartition encore un peu déséquilibrée. A terme, j’envisage d’avoir un portefeuille constitué de six plateformes.

investissement en crowdlending - ma répartition

PeerBerry occupe une place importante dans mon portefeuille et je pense que se sera ainsi pendant quelques temps. Je n’ai pour le moment pas trouvé de plateforme pouvant la détrôner de mon classement. Mintos est le seul candidat sérieux mais la plateforme reste fermée aux investisseurs français pour une durée indéterminée.

investissement en crowdlending - mon portefeuille
Solde de mon portefeuille à fin juillet (hors prêts impactés par la guerre)

Comme tu peux le voir sur mon tableau de bord ci-dessus j’ai un capital investi de 4 700€ pour un rendement moyen de presque 12%.

Mes gains depuis 1 an

Tu trouveras ci-dessous mon calendrier des intérêts que j’ai perçu au cours de cette première année d’investissement en crowdlending ;

investissement en crowdlending - mes dividendes

Comme tu peux le voir j’ai eu une baisse significative en mars à cause des prêts impacté par la guerre. Je t’avoue que c’est assez frustrant car j’étais sensé dépasser les 100€ d’intérêts par mois grâce au versement que j’avais effectué en janvier pour atteindre les 10 000€ de capital investi.

Grâce aux remboursements des prêts impactés par la guerre, mes intérêts remontent progressivement mais malheureusement je ne pense pas atteindre mon objectif de 150€ mensuel d’ici la fin de l’année.

Le total de mes gains durant cette première année s’élève à un peu moins de 500€, et malgré le manque à gagner des prêts impacté par la guerre cette somme reste plus que convenable. Effectivement si j’avais laissé ces 10 000€ sur mon livret A pendant cette période ils m’auraient rapportés à peine 100€ d’intérêt.

Mon objectif pour la fin de l’année

J’envisage de continuer à me renforcer progressivement sur mes différentes plateformes, cela me permettra d’augmenter mes revenus et d’ajuster ma répartition ;

Gère très bien les prêts impactés par la guerre Ukraine/Russie ce qui est plutôt rassurant sur le long terme. Elle reste ma plateforme préférée et celle sur laquelle j’investis en priorité.

Je pense récupérer 1 500€ de capital d’ici la fin de l’année avec les remboursements des prêts impactés par la guerre.


Montre encore un peu de cash-drag mais reste tout de même efficace grâce à ces rendements élevés.

Je compte renforcer mon investissement de 700€ d’ici la fin de l’année.


C’est une plateforme que je considère comme l’une des meilleurs. Je compte bien continuer de l’alimenter notamment avec mes cash-back.

Je prévois d’y injecter au moins 2 000€ supplémentaire d’ici la fin de l’année.


Me déçoit par ses retards de paiements incessants. Je ne suis donc pas très confiant concernant la pérennité de la jeune plateforme.

Je ne compte pas me renforcer pour le moment, j’arbitrerais l’année prochaine en fonction de comment les choses évoluent.


Voila tu sais tout on se retrouve en janvier 2023 pour mon bilan annuel sur le crowdlending et voir ou j’en serais par rapport à mon challenge « 1 000€/mois de revenus passif en crowdlending ».

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *