Quel est l’impact de la guerre Ukraine/Russie sur les investissements ?

Le conflit géopolitique qui oppose la Russie à l’Ukraine à pris dernièrement de ampleur à tel point que la guerre à été déclaré le 24 Février 2022 par la Russie.

Je ne vais pas vous parler des raisons de ce conflit, cependant si cela vous intéresse de comprendre je vous invites à vous rendre sur des sites d’informations spécialisés dans le domaine. Ici on est sur un blog d’investissements, je vais donc plutôt vous parler des conséquences que ce conflit à et peut avoir sur les investissements.

Un investissement « passif » ne veut pas dire que tu as juste à le mettre en place et l’oublier ! Tu dois te tenir au courant de l’actualité mondiale et contrôler tes investissements au moins une fois par mois. Tu pourras ainsi faire des arbitrages si nécessaire afin de maintenir tes performances.


Inscris-toi à la newsletter pour recevoir directement dans ta boite mail les nouveaux contenus.


Le Crowdlending

Dans le monde du crowdlending le marché Russe et Ukrainien est très actif surtout certaines plateformes. C’est notamment le cas de Mintos et PeerBerry qui sont 2 plateformes très populaires auprès des investisseurs en crowdlending. Elles recensent à elles seule plus de 500 000 investisseurs.

Quelque soit la plateformes que tu utilise, si tu avais des fonds investis sur des projets Russes ou Ukrainien, j’espère que tu as suivi les actualités et pu anticiper la situation actuelle en ajustant ta stratégie d’investissement.

Les conséquences

Les sanctions économiques que prévoient de prendre l’OTAN et l’UE à l’encontre de la Russie peuvent faire chuter la valeur du rouble, la monnaie russe.

Le problème est que si cette baisse de valeur s’installe de façon durable dans le temps cela peut engendrer la faillite des banques russes et peut ainsi conduire à la ruine la population.

Coté Ukrainien, l’économie va sans doute s’arrêter progressivement sur le territoire en même temps que la guerre progresse. Comme l’histoire l’a déjà montré par le passé il faut s’attendre à ce que certaines entreprises ne survivent probablement pas à ce conflit. Cela conduira à une perte de salaire et d’emploi pour une partie de la population.

Etant donnée que l’on parle d’une guerre on peut malheureusement prédire des pertes humaines des 2 cotés dont potentiellement des emprunteur actif sur les plateformes.

Les répercutions sur les portefeuilles de Crowdlending exposés au marché Russe et Ukrainien sont relativement simple à deviner :

  • Risque de retard de paiement voir des défauts de paiement
  • Risque de faillite des plateformes émettrices de prêts

La réaction des plateformes

Suite à l’invasion des Russes en Ukraine le 24 février 2022, PeerBerry à immédiatement annoncé suspendre jusqu’a nouvelle ordre la publication des prêts originaire de ces 2 pays.

C’est une excellente décision mais qui à mon avis aurait dû être prise plus tôt afin de sécuriser les fonds des investisseurs ! En ce qui me concerne j’ai pris la précaution de retirer ces 2 pays de ma stratégie d’investissement un mois auparavant.

PeerBerry rassure tout de même en précisant que les « entreprises émettrices de prêts » Russe et Ukrainienne dont ils sont partenaire avaient anticipés la situation et mis des réserves de coté dans des banques de l’UE. Le montant disponible est 3x plus élevé que nécessaire pour rembourser les investisseurs.

Ce qu’il faut comprendre ici est que si jamais des prêteurs font défauts les investisseurs seront remboursés à minima de leurs mise sans problème. Il ne précisent pas sous quelle délais, mais on peut facilement imaginer que les remboursement seront mis en place quand les prêts seront considérés en défaut par la plateforme. Le problème c’est qu’un paiement est considéré en défaut au delà de 60 jours de retard, ce qui signifie que tes fonds seront bloqués pendant au moins 2 mois et ne généreront aucun intérêts.

Mintos à pris plus ou moins la même décision en décidant de retirer les prêts des sociétés Russes et Ukrainiennes du marché primaire de la plateforme.

Contrairement à PeerBerry, Mintos possède un marché secondaire et malgré les mesures de précaution prise par la plateforme elle y autorise toujours l’échanger des prêts Russes et Ukrainien.

Je ne suis pas inscrit sur la plateforme et je n’ai pas trouvé d’informations sur les mesures prise pour rembourser les prêt auprès des investisseurs. Si tu en as, n’hésite pas les partager en commentaire pour en faire profiter la communauté.

La bourse

Les marchés ont réalisés une très belle performance en 2021 avec +28% sur le marché français (CAC 40) et américain (S&P 500).

Compte tenu des performance extraordinaire de l’année précédente on s’attendait tous à un ajustement des marché en ce début d’année 2022. Mais personne n’avait anticipé la guerre en Ukraine qui vient amplifier et accélérer le phénomène.

On constate donc une correction sévèrement en ce début d’année avec – 10% en seulement 2 mois !

Panique sur les marchés

En effet le conflit entre la Russie et l’Ukraine à refroidi beaucoup d’investisseurs en bourse ; pour cause beaucoup d’entreprises cotées sont implantées à l’international et notamment sur le sol Russe.

L’une des sanctions qu’envisage l’UE et l’OTAN contre la Russie est de bloquer toutes les transactions financière entre la Russie et le reste du monde. Un seul bémol, la Russie est considéré comme étant le grenier de la planète, c’est le plus gros exportateur de matière première (pétrole, gaz, blé, métaux ferreux …).

Cette sanction peut donc engendrer une vague de pénurie mondial sur beaucoup de produits indispensable dans notre société actuel. Si la situation perdure, la pénurie peut s’étendre aux entreprises, ce qui va se traduire par une baisse de productivité et donc une baisse du chiffre d’affaire.

Ces éléments poussent les investisseurs frileux à vendre massivement leurs positions pour répartir leur capital sur des valeurs plus sures. Se phénomène contribue à la chute général du marché boursier.

Les secteurs gagnants

A mon sens seul les entreprises pouvant répercuter sans problème la hausse des prix sur leurs clients ont une chance de prospérer pendant cette période.

C’est ce que l’on appel le pricing power et j’ai distingué 3 secteurs boursier dont les entreprises qui les composent ont cette capacité :

  • L’énergie, parce que les gens auront toujours besoin de ce chauffer ou de faire le plein de leurs voitures.
  • Les consommation de base, l’alimentation est un besoin primaire dont on ne peut se passer.
  • La santé, est une chose que nous ne pouvons pas négliger.

L’or étant la valeur refuge par excellence en temps de crise, les ETF répliquant le cours de l’or ou les actions des sociétés minière devraient bien se comporter pendant cette période de crise.

Ma conclusion

Dans le domaine du crowdlending la guerre va créer des latences dans les intérêts perçus voir des pertes partiel ou total pour les investisseurs. Tout va dépendre de la capacité des plateformes à gérer la crise. Seule ceux qui ont pris en compte les actualités et ajustés leurs stratégies à temps ne seront pas inquiétés.

En ce qui me concerne je n’ai que 1000€ d’investi dans des prêts en Russie et en Ukraine ce qui représente à peine 10% de mon portefeuille. Je le considère comme un test qui me permettra de voir comment PeerBerry va traiter les prêts affecter par la guerre et maintenir son taux de défaut à 0%.

En ce qui concerne la bourse, la baisse du marché est une bonne nouvelle, il faut le voir comme un période de solde ! Il va y avoir des points d’entrés intéressant si tu veux te lancer ou ça sera l’occasion de baisser tes prix moyen si tu es déjà investi.

Cash is King, c’est une expression employée dans la finance et elle prends tous son sens ici. En effet avoir de l’argent disponible te permettra de saisir les opportunités et améliorer tes performances futures.

Ces périodes permettent de se rendre compte de l’importance d’avoir une bonne stratégie dans nos investissements. Globalement si tu es un investisseur long terme cette période baissière ne devrait pas t’inquiéter car l’histoire nous à montré qu’a chaque crise, le marché chute et remonte de plus belle par la suite. D’autre part si tu investis sur des actions à dividendes le fait de percevoir ces dividendes te permettra de patienter sereinement le temps que le marché remonte.

La chose à ne surtout pas faire est de laisser tes émotions prendre le dessus, tu paniqueras et tu vendras tes actions pour stopper tes pertes. Le problème est que en faisant cela tu entérine ta perte et ça c’est irréversible.

Au contraire tu dois te former et apprendre à sélectionner les meilleurs actions à détenir dans un portefeuille long terme. Si tu comprends le business des entreprises dans lesquels tu investis et que tu y croit, tu sera beaucoup plus serein pendant ces périodes de crises.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *